Fonctions & services des abeilles

Bourdon sur aubépine
Des abeilles à miel sur un rayon de miel

Les insectes et autres invertébrés sont d’inestimables éléments de la plupart des écosystèmes sur Terre. Ils ne sont pas seulement l’un des nœuds principaux de la plupart des réseaux trophiques; ils jouent aussi le rôle essentiel de pollinisateurs. Parmi les insectes, les abeilles à miel européennes (Apis mellifera) ressortent du lot, car globalement dans les écosystèmes naturels, elles représentent l’espèce de pollinisateur la plus fréquente. En moyenne, elles comptent pour un époustouflant 14% de tous les services de pollinisation, plus du double de ce qui est fourni par toutes les espèces de bourdon confondues (1).

Pour nous spécifiquement, les services de pollinisation des abeilles à miel sont une source indirecte importante de nourriture. Environ 35% de notre moisson globale dépend au moins en partie de la pollinisation animale (2), au sein de quoi les abeilles à miel jouent un rôle majeur: en moyenne, 39% des visites de fleur dans ces cultures sont faites par les abeilles à miel (3). De par leur services de pollinisation, celles-ci semblent aussi augmenter significativement la production de coton (4). Bien que la pollinisation restent majoritairement effectuée par une multitude d’autres espèces d’insectes sauvages, l’abeille à miel en est un acteur spécial de par sa nature généraliste (elle peut polliniser une grande variété d’espèces) et parce qu’elle est très largement distribuée. Il va sans dire que la récente mort massive des insectes (5,6) peut potentiellement mener à des pertes monétaires substantielles (7,8) et plus généralement à un appauvrissement nutritionnel et culturel important de nos sociétés (2)… en d’autres mots, à une perte de qualité de vie.

Les abeilles à miel sont aussi une source de nourriture directe, fournissant des produits de haute qualité. Le miel est par exemple une bonne source de sucres simples (9). Le pollen contient en moyenne 20-30% de protéines et plusieurs vitamines importantes telles que la provitamine A et les vitamines E, D, C, B1, B2, B6 (10,11) et même une quantité significative de vitamine B12 dans certains pollens (12). La gelée royale est aussi forte en protéines et contient un grand nombre de substances bio-actives, nous remplissant d’énergie (13,14).

Un autre service moins bien connu fourni par les abeilles à miel est l’utilisation des produits d’abeille en apithérapie à des fins médicinales. Le propolis, la gelée royale et le miel sont les produits d’abeille les plus connus pour leurs propriétés médicinales, mais le pollen, le pain d’abeille et le venin d’abeille sont aussi connus et peuvent aussi aider pour une variété impressionnante d’affections. Ces propriétés médicinales sont le résultat d’une concentration généralement élevée en composés bio-actifs tels que les polyphénols et les flavonoïdes dans les produits d’abeille. Ces produits aident généralement à neutraliser certaines toxines, à renforcer le système immunitaire, à améliorer l’équilibre énergétique des tissus et plus encore (15).

 

Miel: Il a été démontré que le miel a des effets très bénéfiques pour le système nerveux (16) et il est depuis longtemps reconnu comme un agent de cicatrisation extrêmement puissant pour les plaies et les brûlures (17-19), ne laissant souvent peu ou pas de cicatrice. Le miel est aussi antioxydant, anti-microbien, anti-fongique, anti-diabétique, anti-cancer et anti-inflammatoire (19,20). Il aide aussi contre la toux (21), les maladies du tube digestif et cardio-vasculaires, les troubles neurologiques (p.ex. Alzheimer, dépression, démence) et il améliore la fertilité et les habiletés d’apprentissage (19).

Pollen: En plus d’être une source de nourriture très riche, le pollen aide aussi la digestion et l’absorption des nutriments (15). Le pollen est aussi antioxydant, anti-microbien, anti-fongique, antibactérien, anti-androgénique, anti-inflammatoire et anti-cancer (11,15). Il renforce aussi le système immunitaire lors de maladies sévères telles que la leucémie et il est efficace dans le traitement de la dépression et l’alcoolisme (11,15). Il a des effets bénéfiques pour le cerveau, le foie et le cœur et il réduit les effets secondaires de la chimiothérapie contre le cancer (15). Finalement, il augmente la condition physique en cas d’exercices excessifs (15).

Propolis: Produit fabriqué par les abeilles à partir de la résine qu’elles collectent sur les bourgeons de plusieurs espèces d’arbres. Elles l’utilisent pour stériliser la ruche et combler les ouvertures indésirées. Le propolis est détoxifiant, anti-viral, antibactérien, anti-fongique, anti-caries, anti-ulcère, anti-inflammatoire, anti-cancer et antioxydant et il aide pour plusieurs autres problèmes de santé comme le diabète, la dépression et les effets secondaires de la chimiothérapie (visitez la référence 22 pour plus de détails).

Différentes couleurs de miel
Pollen de fleurs sauvages
Propolis frais
Pain d’abeille

Pain d’abeille: Produit fermenté préparé par les abeilles dans la ruche où elles placent le pollen dans des alvéoles en rajoutant du miel, des enzymes digestives et des acides organiques. Le pain d’abeille a donc une composition similaire à celle du pollen, mais avec une plus grande valeur nutritionnelle et, par le processus de fermentation, une digestibilité et un taux d’assimilation plus élevés pour les abeilles et pour nous, le rendant normalement plus efficace (15). Le pain d’abeille est une excellente source de vitamines (B et K), aide les fonctions digestives et redonne des forces, renforce le système immunitaire, est détoxifiant, anti-microbien et antioxydant, améliore la concentration et la mémoire, réduit les réactions allergiques au pollen lorsque bien utilisé et est bénéfique pour le cœur et le foie (15).

Gelée royale: Cette "nourriture royale" aide le développement de neurones sains, améliore les processus cognitifs et semble pouvoir fortifier le corps et combattre la fatigue chronique (14). Elle est aussi anti-bactérienne, anti-microbienne, antioxydante, anti-fongique et anti-inflammatoire, elle aide à réduire le stress et à mieux le gérer, aide la cicatrisation des plaies et aide à contre le diabète et la dépression (13,14). La gelée royale est aussi bénéfique pour le système hormonal et augmente la fertilité, surtout chez la femme (14). Elle est aussi considérée comme ayant des effets anti-âge importants.

Apilarnil: Extrait des larves de faux-bourdons (abeille mâle). On raconte que le potentiel de ce produit fut découvert en Roumanie où des coqs nourrit avec les larves de faux-bourdons semblaient plus forts, plus brillants et généralement plus en santé que les autres coqs. Bien qu’à notre connaissance peu d’études scientifiques aient investigué ce produit, celui-ci est généralement considéré comme renforçant le corps en général, que ce soit lors d’une maladie ou lors d’une période de stress physique ou psychologique particulièrement intense (23).

Air de la ruche: Par leurs mouvements d’ailes, les abeilles volatilisent plusieurs huiles essentielles, de la cire, du propolis, du pollen et des flavonoïdes. Jusqu’à maintenant, beaucoup d’évidences anecdotiques (incluant les nôtres) indiquent que respirer cet air à travers un système approprié peut grandement aider le système respiratoire, bien que des recherches sur le sujet pour être reconnu scientifiquement sont toujours en cours et pas encore disponibles. Les maladies et symptômes pour lesquels ce traitement semble particulièrement efficace incluent la Maladie Pulmonaire Obstructive Chronique, la bronchite, l’asthme, la sinusite, l’inconfort lors d’allergies, le rhumatisme, la neuro-dermatite et même la dépression (24).

Venin d’abeille: Puisque le venin d’abeille peut être très dangereux en cas d’allergie, chacun doit faire très attention avant de l’utiliser. Si on peut l’utiliser cependant, le venin d’abeille détient d’incroyables propriétés anti-inflammatoires, aidant avec des affections comme l’arthrite (25,26). Il détient aussi des propriétés anti-cancer et anti-douleur, réduisant les douleurs névralgiques et musculosquelettiques (26,27). Il est aussi anti-bactérien (28). Beaucoup d’autres effets anecdotiques concernant le venin d’abeille existent, mais plus de recherche scientifique est nécessaire pour les clarifier.

***Notez que l’utilisation des produits d’abeille ne remplace pas une visite chez le docteur lorsque des problèmes de santé se manifestent et que chaque personne doit être extrêmement prudente lors de l’utilisation de certains produits (particulièrement le pollen et le venin d’abeille) à cause des risques de réactions allergiques intenses. Un avis médical est donc recommandé avant l’utilisation de tels produits.

***Notez aussi que pour que les produits d’abeille soient utilisés de façon efficace et sécuritaire lors d’interventions médicinales, ces produits doivent être de haute qualité. Ceci signifie qu’ils doivent avoir la plus haute teneur possible en composés bio-actifs tels que les polyphénols ou les flavonoïdes et qu’ils ne doivent pas contenir de contaminants néfastes tels que des pesticides ou des métaux lourds (29). Donc achetez des produits biologiques et certifiés! Évidemment, la permaculture peut aider à augmenter la qualité des produits!

Finalement, notez que la liste des propriétés médicinales présentée ici est loin d’être exhaustive. Plusieurs autres ont été étudiées scientifiquement, particulièrement pour le propolis, le miel et la gelée royale, ou auraient besoin de l’être davantage.

     Références

  1. Hung et al. 2018. The worldwide importance of honey bees as pollinators in natural habitats. Proceedings of the Royal Society B 285: 20172140.

  2. Klein et al. 2007. Importance of pollinators in changing landscapes for world crops. Proceedings of the Royal Society B 274: 303-313.

  3. Rader et al. 2016. Non-bee insects are important contributors to global crop pollination. PNAS 113:146-151.

  4. Cunningham. 2014.. CSIRO Agricultural Productivity Flagship.

  5. Kluser et al. 2010. UNEP 2010 - UNEP Emerging Issues: Global Honey Bee Colony Disorder and Other Threats to Insect Pollinators.

  6. Hallmann et al. 2017. More than 75 percent decline over 27 years in total flying insect biomass in protected areas. PlosONE, doi: 10.1371/journal.pone.0185809

  7. Losey and Vaughan. 2006.. BioScience 56: 311-323.

  8. Gallai et al. 2009. Economic valuation of the vulnerability of world agriculture confronted with pollinator decline. Ecological Economics 68: 810-821.

  9. Escuredo et al. 2013. Nutritional value and antioxidant activity of honeys produced in a European Atlantic area. Food Chemistry 138: 851-856.

  10. Feás et al. 2012. Organic bee pollen: Botanical origin, nutritional value, bioactive compounds, antioxidant activity and microbiological quality. Molecules 17: 8359-8377.

  11. Komosinska-Vassev et al. 2015. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, Volume 2015, Article ID 297425.

  12. Bishr and Desoukey. 2012. y and Nutrition Sciences 2: 50-56.

  13. Ramadan and Al-Ghamdi. 2012. Bioactive compounds and health-promoting properties of royal jelly: A review. Journal of functional foods 4:39-52.

  14. Pavel et al. 2011.

  15. Kieliszek et al. 2018. Pollen and bee bread as new health-oriented products: A review. Trends in Food Science & Technology 71: 170-180.

  16. Rahman et al. 2014. Neurological effects of honey: current and future prospects. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, Volume 2014, Article ID 958721.

  17. Efem. 1988. Clinical observations on the wound healing properties of honey. The British Journal of Surgery 75: 679-681.

  18. Molan. 2006.

  19. Rao et al. 2016. Biological and therapeutic effects of honey produced by honey bees and stingless bees: a comparative review. Revista Brasileira de Farmacognosia 26: 657-664.

  20. Yaghoobi et al. 2013. Evidence for clinical use of honey in wound healing as an anti-bacterial, anti-inflammatory, anti-oxidant and anti-viral agent: A review. Jundishapur Journal of Natural Pharmaceutical Products 8 : 100-104.

  21. Goldman. 2014. Canadian Family Physician • Le Médecin de famille canadien 60: 1107-1110.

  22. www.naturezone.eu/research

  23. apitherapie.de

  24. bienenluft.org

  25. Lee et al. 2005. An overview of bee venom acupuncture in the treatment of arthritis. eCAM 2: 79-84.

  26. Son et al. 2007. Therapeutic application of anti-arthritis, pain-releasing, and anti-cancer effects of bee venom and its constituent compounds. Pharmacology & Therapeutics 115: 246-270.

  27. Lee et al. 2008. Bee venom acupuncture for musculoskeletal pain: A review. The Journal of Pain 9: 289-297.

  28. Fennell et al. 1967. Antibacterial action of a bee venom fraction (melittin) against a penicillin-resistant Staphylococcus and other microorganisms.  Bureau of Medicine and Surgery Work Unit MFOO2.03.08-0004

  29. Stângaciu et al. 2015. Quality parameters needed for bee products used in apitherapy. Bulletin UASVM Animal Science and Biotechnologies 72: 66-71.